Rechercher
  • Steve Brodeur

Ce n'est pas qu'un Griffon, c'est un Duchasseur.

Mis à jour : 16 mars 2019


Duchasseur, Layla

Je me souviens d’un temps pas si lointain où quand on mentionnait le nom de Griffon Korthals, fallait le dire deux fois. Ça ne résonnait à rien pour le commun des mortels. Depuis, la race à gagné ses lettres de noblesse et plusieurs s’en réjouissent, mais les pièges se tendent sur notre chemin et nous avons le devoir de savoir protéger la race de son propre succès et des dérapes qui, historiquement, s’associent au envolées de popularité des races canines.

Pour ma part, je reconnais et respecte le fait que le Griffon Korthals est un chien développé d’abord et avant tout pour ses capacités physiques et mentales de chasse. C’est la pierre angulaire de mon élevage. N’allait pas croire que j’en ai contre l’exercice de conformation, au contraire, la conformité est un incontournable de tout élevage qui se respecte, mais elle n’est qu’une partie de l’équation, qu’une partie de la philosophie qui entoure le développement d’une race et notre devoir consiste à avoir une vision d’ensemble. Un Griffon qui ne répond pas aux standard de race est inacceptable, un Griffon qui ne tient pas l’arrêt sur un oiseau non plus.

Force est d’admettre que ma vision n’est pas partagée par tous et cet engouement pour la race fait que le nom Griffon n’est plus le synonyme de chien de chasse polyvalent de qualité qu’il a déjà été. Pour s’assurer qu’un Griffon respecte l’idéologie originelle de la race, il faut savoir choisir son éleveur et c’est pourquoi j’avance, que mes chiens ne sont pas que des Griffons, ce sont des Duchasseur.


Steve Brodeur, Duchasseur


0 vue